Faire son propre parfum personnalisé et naturel à l’aide des huiles essentielles est une manière ludique et créative de se faire plaisir. Quand on sait qu’aujourd’hui les parfums vendus en magasin sont presque tous à base d’ingrédients synthétiques, souvent très éloignés de la Nature on se dit alors qu’utiliser des ingrédients naturels, c’est bon pour la santé et pour le porte-monnaie…

Les 3 types de parfum existant

Il existe 3 types de parfum notable :

  • Les parfums à base d’alcool, de formes volatiles ce sont les plus connues et les plus courants, ils permettent de ne laisser sur la peau que le parfum. La plupart des produits tels que les sprays, les déodorants contiennent de l’alcool afin d’assurer aussi leur conservation.
  • Les parfums huileux, entre les parfums à base d’alcool et les solides, ils ont l’avantage d’être très doux pour la peau, souvent utilisés pour hydrater l’épiderme.
  • Les parfums solides, (appelé aussi concrètes de parfum) sont une déclinaison des parfums huileux. Comme son nom l’indique, ils sont solides (grâce au beurre de karité, aux huiles végétales et généralement à la cire d’abeille). Ils s’appliquent par exemple à l’intérieur des poignets ou derrière les oreilles et s’avèrent pratiques dans un sac à main.

Les 3 types de notes

Comme dirait un bon parfumeur, pour créer un bon parfum il faut connaitre préalablement les trois types d’odeurs qu’on appelle « notes ». C’est en combinant ces notes qu’on réalise un parfum réussi et équilibré.

  • La note de tête, c’est habituellement l’odeur que l’on sent au premier plan. C’est la plus volatile et la plus rapide à se dissiper, mais c’est celle qui donnera à votre parfum son pétillant, son dynamisme ou sa fraîcheur.
  • La note de cœur, c’est cette qui donne à votre parfum l’harmonie nécessaire entre la note de tête et la note de fond. On sent sa douceur immédiatement derrière la note de tête.
  • La note de fond, c’est celle qui assurera la stabilité et la longévité du parfum. C’est l’arôme le plus puissant, le plus lourd qui persiste, l’odeur la plus lente à se dissiper. C’est la dernière à être senti et elle se ressent toujours quand les deux autres ont disparu.

Comment fabriquer un parfum naturel ?

Comme vous l’aurez compris pour un parfum maison on marie toujours les notes de fond, de cœur et de tête. Étant le plus pratique, nous allons voir comment réaliser un parfum à base d’alcool.

Tout d’abord il faut savoir qu’on a tendance à utiliser plusieurs huiles essentielles pour les notes de tête (que l’on sent en premier), et à ne pas dépasser 2 ou 3 huiles essentielles pour les notes de fond et de cœur réunis.

Puis il faut rajouter une quantité d’alcool à 90 % ou 70%, non dénaturée ou bien vodka ou du gin moins fort en alcool. Pour un parfum totalement biologique utilisez un flacon spray en verre 30 ml.

Une recette ?

Voici un parfum plutôt féminin aux odeurs florales, aromatiques à la fois et surtout avec de la fleur d’oranger.
Dans un flacon en verre de 30 ml ajoutez :

  • 30 ml d’alcool à 70 degrés ou de vodka bio (env. 3 cuillères à soupe)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de néroli (fleur d’oranger)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavandes vraies
  • 5 gouttes de petit grain bigarade
  • On peut rajouter 10 gouttes d’essences de bergamote
  • Facultatif pour  » fixer  » le parfum : 1 cuillère à café de glycérine végétale (en pharmacie, chez le droguiste ou sur Internet)


Laissez reposer au réfrigérateur pendant 48 heures et agitez régulièrement le flacon pour bien répandre les arômes dans l’alcool.

Crédit image de couverture : Young and Raw